Bienvenue sur fibromyalgie.gateweb.org
Fibromyalgie
           Retour a l'accueil                                             `·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´¯`> Site sur la fibromyalgie (maladie) <´¯`·.¸¸.·´¯`·.¸¸.·´
        » Explications
 Définition
 Les points
 Le stress
        » Communication
 Le t'chat
 Le forum
 Les messages
        » Les aides
 La relaxation
 La respiration
 Contrôle du stress
 Contrôle de la douleur
        » Les liens
 Liens sur la fibro
        »Vos recherches
 Vos recherches
        »Contact
 Webmaster

DEFINITION

Qu'est ce que la fibromyalgie :
Le nom fibromyalgie vient de fibro qui veut dire tissu fibreux (comme les tendons et ligaments), my qui veut dire muscles et algie qui veut dire douleur. Bien qu’appelée fibrosite pendant plusieurs années, fibromyalgie est maintenant le nom que l’on préfère. Sa prévalence est évaluée à 2 % de la population dont 80% sont des femmes.

Que vie une personne atteinte de la fibromyalgie ?
Le premier et le plus important des symptômes est la douleur, qui touche de préférence les régions proches de la colonne vertébrale : la nuque, les épaules, la région interscapulaire, les omoplates, les lombes, les hanches. Elle peut aussi atteindre les genoux. Les malades se plaignent d’avoir « mal partout ». Mais ces douleurs inexplicables peuvent aussi débuter, ou prédominer, sur une seule région, et de là, diffuser à d’autres parties du corps. Lorsque les douleurs siègent au niveau de la nuque, elles s’accompagnent de migraines répétées, plus ou moins intenses. Les douleurs, parfois ressenties comme des contractures ou des tensions musculaires, sont plus fréquemment décrites comme une sensation de brûlure, plus ou moins diffuse ; chez d’autres personnes, elles semblent causées par des milliers de piqûres d’aiguilles. Aggravées par l’effort, la fatigue, le froid, le stress, ces douleurs peuvent se modifier au cours de la journée, d’un jour à l’autre, d’une semaine à l’autre. Elles peuvent être pénibles au point d’entraver l’accomplissement des gestes quotidiens. De la fatigue et un sommeil non réparateur Le deuxième symptôme est une asthénie persistante, variant de la simple lassitude jusqu’à un véritable épuisement, apparaissant dès le matin, aggravée par l’effort, les tâches ménagères, ou une activité professionnelle normale. A cette fatigue qui peut être éprouvée comme une perte totale des forces, s’ajoutent des troubles du sommeil. L’efficacité du sommeil, c’est-à-dire le temps total de sommeil rapporté au temps passé au lit, est réduite. La répétition de micro-éveils non perçus par le patient reflète la fragmentation du sommeil et maintient un sommeil superficiel et non réparateur. En plus de la douleur, de la fatigue des migraines et des troubles du sommeil, les malades présentent fréquemment des troubles digestifs, avec un tableau d’intestin irritable (colopathie). Fibromyalgie et dépression ? Certains auteurs considèrent la tendance dépressive comme un autre des symptômes de la fibromyalgie. En fait, cette dépression, lorsqu’elle est présente, est souvent réactionnelle, causée par les échecs thérapeutiques successifs, ou le scepticisme du corps médical ou de l’entourage du patient. Elle ne semble pas constituer la cause primaire de la fibromyalgie, mais entre plutôt dans le cadre des symptômes associés. Dans de très nombreux cas, il n’existe pas de véritable dépression, mais une inquiétude devant un état de santé incompréhensible.

  Site design p@r JusTiciEre - Tout droits réservés ©2006 - 2007